Notre Blog de
Voyage
 
 
Notre première expérience parmi beaucoup avec Indian Railways a eu lieu lors de notre voyage de New Delhi à Darjeeling. En fait, avec près de 1,6 millions d'employés disséminés partout en Inde, Indian Railways est le premier employeur au monde transportant 12,5 millions de passagers par jour dans 13000 trains ! Notre train a donc quitté New Delhi près de minuit le 19 janvier depuis la station de "Old Delhi". Nous avons pris la deuxième classe en wagon lit avec deux couchettes placées au-dessus des autres dans notre compartiment. Chaque wagon est divisé en compartiments et chaque compartiment est composé de 8 couchettes – 3 de chaque côté, placées de bas en haut et 2 couchettes sur le côté droit, également superposées. Pendant la journée, les couchettes du milieu se faisant face sont abaissées et servent de dossier à celles du bas qui ainsi deviennent des banquettes sur lesquelles chaque passager du compartiment peut aller s'asseoir. Les compartiments n'ont pas de porte et il est ainsi possible d'aller facilement d'un compartiment au suivant pour aller aux toilettes par exemple qui se situent à chaque extrémité des wagons. Le train s'arrête très souvent et est souvent en retard de plusieurs heures. À chaque arrêt, des vendeurs montent à bord proposant de nombreux produits différents aux passagers : nourriture, bijoux, livres, sucreries, chaussettes, etc. Ils vendent aussi à travers les barreaux des fenêtres depuis le quai de gare où le train s'arrête, souvent courant à côté du train pour finaliser leur dernière vente. Nous avons ainsi passé deux nuits dans le train avant d'enfin arriver à New Jaipaguri (NJP) dans le Bengale de l'Ouest.
 
De NJP, nous avons marché avec nos lourds sacs sur le dos jusqu'à Siliguri d'où nous avons pris un taxi jeep pour le trajet de 2 heures et demie menant à Darjeeling par les routes escarpées et venteuses des collines. Darjeeling est une ville située au sommet et sur le flanc d'une colline pratiquement au pied des Himalaya, à l'extrémité nord de l'État du Bengale de l'Ouest, nord-ouest du pays, à une altitude de plus de 2000 mètres. Aux temps de l'Inde coloniale, les Britanniques s'y rendaient pour échapper aux lourdes chaleurs estivales. Ils y plantèrent du thé qui fait aujourd'hui le renom de Darjeeling tout comme la plus haute ligne de chemin de fer himalayenne qui en est également son fer de lance.
Peu après notre arrivée nous avons trouvé une chambre double salle de bains privée très peu chère (100 Rs = 1,8 euros par nuit) dans un hôtel appelé Morning Dew (Rosée du Matin) où nous avons fini par rester pour une semaine entière. L'eau chaude que nous utilisions pour nous doucher devait d'abord être chauffée par le seul et unique membre du personnel de l'hôtel puis montée dans deux seaux jusqu'à notre chambre au troisième étage. Comme nous étions alors en dehors de la saison touristique, il faisait assez froid quand nous sommes arrivés dans la chambre et nous avons passé notre première nuit dans nos sacs de couchage bien chauds sans chauffage dans la chambre (6 degrés Celsius). Le lendemain, nous avons demandé si nous pouvions avoir un moyen de chauffage ; l'homme nous a donné un petit radiateur d'appoint qui nous a permis d'atteindre les 18 degrés jusqu'à la fin de notre séjour dans cette chambre (pour le même prix).
Si notre première journée à Darjeeling a été sous les nuages, le reste de notre séjour a été très ensoleillé nous offrant une très belle vue sur les collines et les montagnes avoisinantes depuis notre petit balcon.
 
À présent, nous souhaitons dédier un paragraphe aux momos, populaires au Tibet, au Sikkim, au Népal et au nord du Bengale de l'Ouest, plat qui, n'étant pas épicé, est devenu notre principale nourriture lors de notre séjour à Darjeeling. Les momos aux légumes sont faits d'une pâte à base de farine blanche remplie d'un mélange de chou, gingembre et autres petits légumes finement coupés, le tout fermé par la pâte qui se cuit à la vapeur. Généralement, le plat de momos se sert avec une soupe comme accompagnement. L'endroit le moins cher que nous ayons trouvé pour les déguster (12 Rs = 0,20 euros) était dans un petit restaurant asiatique, caché parmi d'autres au fond du marché où les momos sont cuisinés au rez-de-chaussée tandis que nous devions nous asseoir à l'étage dans une pièce faiblement éclairée autour d'une des quatre petites tables. À la fin de notre séjour à Darjeeling, on peut dire qu'on a eu une bonne dose de momos qui devrait nous suffire pour un bon moment !
 
Nous avons pris notre temps pendant cette semaine à la montagne pour découvrir le marché bondé et les alentours de Darjeeling à la vue magnifique sur les Himalaya et les plantations de thé. Nous avons visité le Centre d'Auto Subsistance des Réfugiés Tibétains qui vend des objets tibétains tels que tapis, habits, châles, cartes, instruments de musique, etc. où Ivan s'était déjà rendu lors de son précédent voyage en 2002. Là-bas, nous avons visité les différents ateliers artisanaux au milieu desquels les plus anciens réfugiés tibétains nous ont laisser observer le processus de fabrication de tapis et autres objets traditionnels faits à la main bien entendu.
Pendant la journée du 26 janvier, nous nous sommes installés sur la place principale de Darjeeling, Chowrasta, et sirotant un tchaï, assis parmi la foule, nous avons pu regarder les marches militaires, défilés de la police locale, spectacles traditionnels dansés principalement par des jeunes et des enfants à l'occasion de la célébration du Jour de la République, une des fêtes nationales de l'Inde. Pendant que les soldats très sérieux faisaient leur défilé, tous nos voisins et nous-mêmes regardions une grande troupe de singes envahir les toits des maisons en face de nous derrière les soldats. C'était plutôt rigolo ! Plus tard, nous avons voulu visiter le parc zoologique de Darjeeling mais après nous être rendus compte que le prix de l'entrée pour les étrangers était 5 fois plus cher que celui payé par les indiens, nous avons décidé de rebrousser chemin. Quand un touriste indien vient visiter le musée du Louvre, lui fait-on payer un prix différent parce qu'il est étranger ? C'est une pratique discutable...
Un soir de notre séjour, nous nous sommes rendus au Centre Bahá'í de Darjeeling, désormais situé à Ghoom à l'entrée de la ville, pour y rencontrer quelques amis.
 
Nous avons quitté Darjeeling pour retourner à NJP le 27 janvier par le fameux train qui donne sa réputation à la ville de Darjeeling, le célèbre "Toy Train" (train jouet), qui descend doucement des collines de Darjeeling à travers le magnifique paysage durant 9 heures... Les rails ont un écart de 60 centimètres seulement, aussi, vous pouvez imaginer qu'il est nettement plus petit que les trains de voyageurs classiques. Après cette aventure d'une journée entière, nous avons passé la nuit dans un train normal celui-là et sommes arrivés à Kolkata (nouveau nom de Calcutta) le lendemain matin. Il nous a fallu plusieurs heures pour traverser cette grande mégalopole ! Nous y avons trouvé un hôtel pas trop cher payable d'avance, puis avons trouvé un billet de train pour partir le même jour pour Bangalore. Alors nous avons dû chercher quelqu'un pour dormir dans notre chambre pour la nuit car le responsable de l'hôtel ne voulait pas nous rembourser la chambre... C'est finalement un jeune Coréen abordé dans la rue qui aura été notre remplaçant, acceptant de payer une partie de notre chambre nous permettant de ne pas perdre trop de sous... Enfin, cela fait, nous avons pu partir pour Bangalore !
 
Les gares indiennes fourmillent de monde !! À n'en pas croire ses yeux !
 
La nuit et le jour suivants furent donc passés dans le train pour Chennai (nouveau nom de Madras) où nous avons de nouveau changé de train pour passer encore une nuit en direction de Bangalore. Donc, petit calcul : après trois nuits passées dans trois trains différents, nous sommes arrivés à Bangalore ! Ouf !
 
Pour voir la vidéo des singes envahissant les toits pendant le défilé, cliquez ici ! Pour voir la vidéo du fourmillement de la gare de Kolkata, cliquez ici ! Enfin, pour revoir les photos de Darjeeling, cliquez là. Amusez-vous bien !!
 
 
 
Thursday, March 15, 2007
Darjeeling, Kolkata... jusqu'à Bangalore !
 
La Police de Darjeeling en parade le jour de la Fête de la République

free web stats